ADLER INVESTIT 7,5 MILLIONS D'EUROS!

Le premier fabricant autrichien de vernis, peintures et produits de protection du bois, ADLER-Werk Lackfabrik à Schwaz/Tyrol, ne laisse pas la récession économique lui couper l'herbe sous le pied, mais profite de la forte brise pour s'envoler haut avec audace : l'entreprise familiale investira fièrement 7,5 millions d'euros en 2021. Outre l'accent mis sur la numérisation, de l'argent sera consacré à la protection du climat et aux mesures d'économie d'énergie, à une nouvelle installation de remplissage des désinfectants, à la technologie future et à l'expansion des centres de service ADLER.
17 nov. 2020

Tradition familiale

« En particulier en ces temps difficiles, il est important de ne pas rester en état de choc, mais d'adopter une approche dynamique et de façonner activement l'avenir », souligne Andrea Berghofer, directrice générale d'ADLER. Cette stratégie résolue est confirmée par un coup d'œil sur l'histoire mouvementée de sa famille et de son entreprise : pendant la Seconde Guerre mondiale, sa grand-mère Hermine Berghofer a acheté une voiture pour la jeune entreprise de peinture. Peu après son retour du front, le fondateur de l'entreprise, Johann Berghofer, envisageait déjà un nouveau bâtiment de production à la périphérie de Schwaz. Et tandis que d'autres reportaient leurs investissements face à la crise pétrolière, son fils Günther Berghofer décidait de construire l'usine de vernis la plus moderne d'Europe en pleine nature à la périphérie de Schwaz. Fidèle à la devise : « Il ne faut jamais gaspiller une bonne crise ! »

Entreprendre, pas négliger

Fidèle à ce principe, l'entreprise traditionnelle a aussi réagi rapidement à la situation du coronavirus et a apporté une contribution importante à la lutte contre la pandémie en produisant des désinfectants à bref délai. Pour cette nouvelle ligne de production, une installation de remplissage séparée sera construite l'année prochaine. En géneral, l'usine de vernis tyrolienne – toujours en accord avec son champ d'action stratégique, la durabilité – travaille sur des produits innovants qui répondent aux critères les plus récents et sont fabriqués dans des installations ultramodernes et respectueuses de l'environnement. C'est pourquoi ADLER continuera à investir dans la protection du climat et des mesures d'économie d'énergie – des améliorations en matière de chauffage et de ventilation sont prévues pour 2021. Des fonds sont également dégagés pour des technologies prometteuses telles qu'un robot d'empilage et un robot de vernissage. 2,5 millions d'euros seront investis rien que dans le domaine de la numérisation. Enfin, des investissements seront également réalisés dans l'expansion des centres de service ADLER en Autriche, en Allemagne et en Suisse, à partir desquels ADLER fournit à l'industrie du meuble et des fenêtres, aux menuisiers et aux charpentiers des revêtements de bois de haute qualité. « Nous nous concentrons sur l'ACTION : MAINTENANT est le bon moment pour positionner ADLER sur les plans de la stratégie, de la structure et du personnel pour les défis actuels et futurs », telle est la conviction d'Andrea Berghofer.

ADLER – Dans nos veines coulent les couleurs

Avec 620 travailleurs, ADLER est le fabricant autrichien numéro 1 de vernis, peintures et produits de protection du bois d'Autriche. Fondée en 1934 par Johann Berghofer, l'entreprise familiale est aujourd'hui dirigée par Andrea Berghofer, qui représente la troisième génération. Chaque année, l'usine de Schwaz livre 18 000 tonnes de vernis à des clients issus de plus de 25 pays dans le monde. ADLER a des sociétés de distribution en Allemagne, en Italie, en Pologne, aux Pays-Bas, en Suisse, en République tchèque et en Slovaquie ; son seul site de production est l'ADLER-Werk Lackfabrik à Schwaz, dans le Tyrol (A). En 2018, ADLER est devenue la première entreprise de son secteur à être 100 % neutre sur le plan climatique.

© by adler-lacke.com